retour aux produits

L’Hydrothérapie chez soi

12.32  HT

A partir de la soixantaine, beaucoup de personnes n’ont plus que 30 à 40% de leurs vaisseaux capillaires en activité, et lorsque les gros vaisseaux se bouchent (artériosclérose), il y a longtemps que les micro-tuyaux sont bouchés aussi – c’est en fait un problème de plomberie ! Il y a plus d’un siècle, le médecin russe Alexandre Salmanov – décédé en pleine forme en 1965, à l’âge de 90 ans – s’est avéré le pionnier et le maître absolu en la matière, grâce à ses cures de rajeunissement et aux guérisons qu’il obtenait sur des maladies incurables. Sa botte secrète : les bains hyperthermiques à la térébenthine, baptisés « capillothérapie ». Par la suite, la découverte des propriétés extraordinaires de l’extrait d’écorce de mélèze de Sibérie, a complété l’efficacité de cette relance organique magistrale. Cet ouvrage vous invite à découvrir toutes les techniques d’hydrothérapie, pour soulager rapidement, voire guérir, la plupart de vos problèmes de santé.

Ajouter au panier

L’Hydrothérapie chez soi  

de Michel Dogna

A partir de la soixantaine, beaucoup de personnes n’ont plus que 30 à 40% de leurs vaisseaux capillaires en activité, et lorsque les gros vaisseaux se bouchent (artériosclérose), il y a longtemps que les micro-tuyaux sont bouchés aussi – c’est en fait un problème de plomberie ! Il y a plus d’un siècle, le médecin russe Alexandre Salmanov – décédé en pleine forme en 1965, à l’âge de 90 ans – s’est avéré le pionnier et le maître absolu en la matière, grâce à ses cures de rajeunissement et aux guérisons qu’il obtenait sur des maladies incurables. Sa botte secrète : les bains hyperthermiques à la térébenthine, baptisés « capillothérapie ». Par la suite, la découverte des propriétés extraordinaires de l’extrait d’écorce de mélèze de Sibérie, a complété l’efficacité de cette relance organique magistrale. Cet ouvrage vous invite à découvrir toutes les techniques d’hydrothérapie, pour soulager rapidement, voire guérir, la plupart de vos problèmes de santé.