retour aux produits

Glycine-Persil-Collagénor

HT

Un cadeau venu de l’espace, la glycine est un acide aminé non essentiel et protéinogène. Cet acide aminé contribue à de nombreux métabolismes dans l’organisme 

Présence dans l’espace

De la glycine avait été trouvée dans de nombreuses météorites. Et depuis 2004, elle a été identifiée dans la traînée de comètes : d’abord par la sonde américaine Stardust dans le panache de la comète Wild 26, puis dans la queue de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko par l’instrument ROSINA (Rosetta Orbiter Spectrometer for Ion and Neutral Analysis) installé sur la sonde Rosetta7,6.

Ceci conforte l’hypothèse des exobiologistes d’une introduction d’acides aminés d’origine non terrestre dans l’atmosphère primitive de la Terre. La glycine n’étant pas volatile, sa présence dans la queue de comètes laisse penser qu’elle serait présente en pus grande quantité dans la glace cométaire. Cette découverte renforce l’hypothèse selon laquelle la vie pourrait s’être formée sur Terre grâce à l’apport de molécules d’origine extraterrestre dans la « soupe prébiotique », d’autant que les capteurs de la sonde Rosetta ont aussi détecté du phosphore, élément constitutif de l’ATP, moteur énergétique cellulaire essentiel pour le vivant sur Terre6.